ALBUMS

SPECTACLES

ACTUALITÉS

DOSSIERS

LE SAVIEZ-VOUS?

RADIO P.R.2.0


Par Patrick De Montigny


DOSSIER


GENESIS : …ET SI GABRIEL ÉTAIT RESTÉ?

Paru le 12 septembre 2016

 

Je me dois d’être franc : je ne suis pas le fan # 1 de Genesis. Je les aime bien et plusieurs de leurs trucs « vintage » me plaisent, sans plus. J’apprécie les albums Genesis live, A trick of a tail et Seconds Out. La chose que j’ai remarquée, c’est qu’il semble y avoir une division parmi les fans « hardcore » du groupe. En effet, il y a les irréductibles de la période Peter Gabriel et il y a ceux qui sont devenus fans lorsque Phil Collins a pris la relève.

 

En ce qui me concerne, l’ère Peter Gabriel est la plus intéressante bien qu’ironiquement je ne sois pas un adepte de rock progressif. Néanmoins, les trucs théâtraux de Gabriel mélangés avec la musique planante ont donné à Genesis une saveur unique. Comme on sait, c’est lorsque le succès fût tout près que Peter Gabriel a décidé de quitté le groupe. Initialement, on aurait cru que cette nouvelle aurait des allures de séisme pour Genesis. C’était comme si Mick Jagger quittait les Stones. Qu’à cela ne tienne, Banks, Rutherford, Hackett et Collins ont décidé de poursuivre l’aventure malgré les mauvaises langues qui croyaient le groupe fini sans son charismatique chanteur.

 

Avec le départ de Gabriel en 1975, et ensuite celui de Steve Hackett en 1977, le groupe a par contre perdu sa saveur progressive. Lentement, mais surement, les chansons deviennent de plus en plus courtes et plus accessibles. Avec « Follow you, follow me », on est bien loin de « The Musical Box ». Bien des fans de la première heure seront indignés de cette nouvelle tournure musicale et accuseront Phil Collins d’en être responsable. Il est vrai d’ailleurs que ce dernier semble plus à l’aise avec ce style.

 

Cela dit, si on regarde de près la carrière solo de Peter Gabriel, elle n’est pas moins pop elle aussi.

Peter Gabriel, 1974

Ce qui porte à croire que même si celui-ci était resté avec Genesis, le groupe aurait quand même emprunté une voie plus commerciale. Qui sait?  Peut-être que Solsbury Hill ou Sledgehammer seraient devenus des hymnes du répertoire Genesis. Autrement dit, il est faux de croire que Collins a transformé Genesis en groupe pop. En fait, le seul qui est resté fidèle au son « prog » est Steve Hackett.

 

Peu importe quelle période de Genesis que nous aimons, reste qu’il s’agit d’un grand groupe avec des musiciens hors-pair qui ont largement contribué au monde musical. Apprécions-le.

 


GENESIS LIVE 1973 - HD

 

GENESIS LIVE 1980 - REMASTERED

 

 

Pop Rock 2.0


À PROPOS

CONTACT

MODALITÉS D'UTILISATION

ANNONCEZ SUR P.R.2.0

ÉCRIVEZ POUR P.R.2.0

ARCHIVES


Les opinions formulées sur ce site sont celles de leurs auteurs et ne représentent ni n'engage la rédaction de ce site. 

 

Ce site est conçu et réalisé à des fins d'éducation et d'information.  Aucun profit ne sera réalisé par la diffusion du matériel présenté.

 

Les pièces musicales incluses sur ce site sont tirée de vidéos disponibles sur Youtube et autre plateformes publiques.  Les droits d'auteurs liés à ces pièces sont la propriété exclusives des registraires de celles-ci.

 

Le matériel original contenu sur ce site © 2016 Pop Rock 2.0 - Tous droits réservés


 


Site réalisé et maintenu par : SMP Média.com