ALBUMS

SPECTACLES

ACTUALITÉS

DOSSIERS

LE SAVIEZ-VOUS?

RADIO P.R.2.0

Par Marie Desjardins


ACTUALITÉS


DAVID ROSANE & THE ZOOKEEPERS

UNE AIGUILLE DANS UNE BOTTE DE FOIN

 

Paru le 24 septembre 2016
 

Y aurait-il des choses qu’on ignore à l’heure où, apparemment, étant donné la suprématie exemplaire et surpuissante de la communication, tout se sait?...


Le monde est vaste et bien petit, mais les ruisseaux font des rivières. Et malgré les carrières exploitées à outrance, certains diamants peuvent échapper à la grue…

 

La plupart des rock stars interviewées par Yves Bigot, dans son passionnant essai Plus célèbres que le Christ s’entendent sur un point : la commercialisation, les émissions populaires génératrices de vedettes instantanées, la publicité mercantile et mensongère tuent l’individualité, le talent, l’art lui-même. C’est déplorable, dangereux, affreux pour les artistes. Il n’y a pas que ce qui se vend… Mais quand ça ne se vend pas… hélas, ça ne se lit pas, ne se voit pas, ne s’entend pas.

 

Bref.

 

Une ex-journaliste du magazine Terre Sauvage, qui travaillait jadis auprès d’un reporter nommé David Rosane, attira mon attention sur un étouffé par ces circonstances…

Peut-être un nom à retenir, sinon à découvrir. Dans le pullulement des bands de part et d’autre de la planète, en effet, Rosane a créé les Zookeepers.

 

Assez amusant.

 

Un être composant dans l’amoncellement des formations dont on n’entend jamais parler, because la volonté unilatérale de ne mettre en valeur que ce qui est supposément commercial, dont Rosane, au fait… se plaint.

 

Qui est-il? Originaire du Vermont, précise la journaliste Dorothée Lagard, il est né en Guyane britannique, a grandi à Montréal et dans le Sud de la France. Après un passage comme journaliste « nature » chez Terre Sauvage, il est devenu ornithologue diplômé de l’université de Cornell, pour ensuite partir dix ans en Amazonie où il s’est occupé d’une tribu d’Indiens. Puis, installation à New York où il a honoré un super contrat de promotion de la Nature. Enfin, retour en France pour suivre sa femme et leur enfant. Alors Rosane s’est remis au rock.

 

Un parcours pour le moins particulier.


Géo Giguère, le grand manitou de Pop Rock, a accepté d’écouter l’insolite chanteur.

Son verdict :

Du country légèrement rock. Absolument très bon. Des touches de Bob Dylan, de Shawn Philips, une petite trouvaille… »

J’ajouterais une sorte de son à la Léonard Cohen, car le mec chante Paris avec une sorte de nonchalance aigre-douce…

À écouter et à découvrir, certainement.

 


PAGE BANDCAMP (ALBUM COMPLET)

Pop Rock 2.0


À PROPOS

CONTACT

MODALITÉS D'UTILISATION

ANNONCEZ SUR P.R.2.0

ÉCRIVEZ POUR P.R.2.0

ARCHIVES


Les opinions formulées sur ce site sont celles de leurs auteurs et ne représentent ni n'engage la rédaction de ce site. 

 

Ce site est conçu et réalisé à des fins d'éducation et d'information.  Aucun profit ne sera réalisé par la diffusion du matériel présenté.

 

Les pièces musicales incluses sur ce site sont tirée de vidéos disponibles sur Youtube et autre plateformes publiques.  Les droits d'auteurs liés à ces pièces sont la propriété exclusives des registraires de celles-ci.

 

Le matériel original contenu sur ce site © 2016 Pop Rock 2.0 - Tous droits réservés


 


Site réalisé et maintenu par : SMP Média.com